Où dénicher un stagiaire capable de vous épauler ?


Véronique Maurice - Entrepreneuse, Expert Comptable

Où dénicher un stagiaire capable de vous épauler ?

De plus en plus souvent, les stagiaires jouent un rôle essentiel dans le développement des start-up et TPE. Aujourd’hui, le recrutement des stagiaires s’accentue et tend à se normaliser. Voici quelques pistes pour dénicher un stagiaire qui serait la perle rare.

Vous avez besoin d’aide pour développer une application Web ou lancer une campagne marketing ? Sachez que de plus en plus de jeunes entreprises confient ces missions à des stagiaires. Le recrutement de stagiaires présente des intérêts majeurs comme la recherche de compétences, un regard neuf sur l’activité, un vivier de talents potentiels ou encore une rémunération moindre par rapport à un salarié de l’entreprise (aux alentours de 500 € minimum par mois). Cette opération serait tentante pour ces entreprises qui sont limitées d’un point de vue financier et qui ne disposent pas de moyens de recruter en CDD ou CDI.

Un encadrement légal

Depuis 2014, la loi impose certaines règles. Elle prévoit une durée maximale de 6 mois par année d’enseignement, une convention de stage obligatoire, une gratification obligatoire pour les stages de plus de 2 mois, un nombre de stagiaires limité, une distribution de titres-repas, la prise en charge d’une partie des transports en commun, etc… Ces mesures sont prises éviter toute forme d’abus concernant l’accueil des stagiaires en milieu professionnel. Bien que le stagiaire ne soit pas considéré en tant que salarié, il doit tout de même respecter les règles de l’établissement l’accueillant.

Sans contrat de travail, jamais un étudiant stagiaire ne doit:

  Remplacer un salarié absent, dont le contrat est suspendu ou licencié,

  Remplir un poste régulier affecté à un poste permanent (pas d’obligation de production),

  Subir une croissance temporaire d’activité,

  Remplacer un emploi saisonnier.

Dénicher un stagiaire

De plus, on ne peut pas confier n’importe quelle tâche à un stagiaire. En effet, il est interdit de lui confier des tâches dangereuses pour sa santé ou sa sécurité.

Frapper aux bonnes portes

Afin de dénicher un stagiaire compétent, adressez-vous aux bureaux des stages des écoles et des universités. Il diffusent votre offre et vous font suivre les CV reçus. Ne contactez pas uniquement les majors. En effet, les élèves très courtisés recherchent en général des entreprises plus côtées que la vôtre. Misez plutôt sur des établissements de province ou des écoles spécialisées dans un domaine. Vous pouvez également tenter de joindre l’école dont vous êtes issu.

Un entretien décisif

Le CV d’un stagiaire est de manière générale peu garni. En effet, il se résume souvent à quelques lignes du fait de peu d’expériences effectuées. S’agissant des retours, il ne faut pas non plus s’attendre à un miracle. Il est tout à fait normal qu’un stagiaire dispose de peu d’expérience. C’est à vous de l’apporter ! Toutefois, les précédents stages des candidats, leurs loisirs, leurs voyages et leur éventuelle implication dans des associations peuvent vous fournir des éléments d’appréciation. Essayez de mettre de côté une poignée de profils qui sortent du lot. Ensuite, convoquez-les à un entretien pour tester leur envie d’apprendre, leur réelle motivation et leur capacité à réagir en cas de problème.

Donnant donnant

Enfin, rappelez-vous qu’un stagiaire reste un stagiaire. Il faut l’encadrer, l’accompagner, le former et lui fixer des objectifs simples. Montrez-vous donc disponible et consacrez-lui du temps. Si d’emblée vous vous apercevez que vous n’êtes pas en mesure d’effectuer ces tâches, dîtes-vous que recruter un stagiaire n’est pas la meilleure idée.