Défiscaliser son impôt société grâce au dispositif Girardin. Vidéo


Véronique Maurice - Entrepreneuse, Expert Comptable

Défiscaliser son impôt société grâce au dispositif Girardin.

 Les personnes morales peuvent encore défiscaliser leur impôt société jusqu’au 30 juin 2014 :La loi Girardin est très avantageuse pour les sociétés. Si vous ne bénéficiez pas du dispositif Girardin, il est encore temps de prendre vos dispositions et défiscaliser ! Christian Muller de la société ADR Conseil vous livre ses conseils pour optimiser la fiscalité de votre société.

Que pouvez-vous déduire de votre impôt sur les sociétés grâce au dispositif Girardin ? Comment défiscaliser?

Une personne morales peut défiscaliser son impôt société en réalisant des investissements dit “lois Girardin”. Elle pourra ainsi déduire de son résultat :

  • Le montant de l’investissement réalisé
  • Les frais et charges liés
  • Les frais financiers

Quels investissements sont éligibles au dispositif Girardin ?

Attention, la loi Girardin ne concerne que deux types d’investissements spécifiques :

  • Les investissements immobiliers en logement intermédiaire
  • Les investissements matériels pour les entreprises

Le tout, à condition de conserver les biens en location pendant une durée de 5 ans au minimum. Pour maximiser votre investissement ainsi que confirmer sa vocation financière, vous emploierez également de préférence une société de portage.

defiscaliser

Quels sont les autres avantages à défiscaliser grâce au dispositif Girardin ?

En employant la trésorerie destinée à payer l’impôt pour réaliser des investissements de défiscalisation, donc vous bénéficiez d’un premier effet direct : la société réduit sa charge d’impôt sur les sociétés de l’ordre de 30% en toute sérénité. Mais ceci vous permet aussi par corollaire de :

  • Valoriser votre résultat
  • Dynamiser votre potentiel de distribution
  • Valoriser votre trésorerie

Il s’agit toutefois d’une démarche fiscale complexe. Vous devez donc vous assurer d’avoir pris toutes les bonnes dispositions et ce grâce à un audit préalable. Il est également indispensable de vous faire accompagner par votre expert-comptable. Celui-ci se chargera d’étudier soigneusement le bien que vous souhaitez acquérir ainsi que son impact sur le résultat de votre entreprise, vous permettant ainsi d’investir l’esprit tranquille.

Découvrez également le plafonnement des niches fiscales grâce à cette Loi Girardin