Quelles questions n’a-t-on pas le droit de poser en entretien d’embauche ?


Véronique Maurice - Entrepreneuse, Expert Comptable

Quelles questions à un entretien d’embauche ?

L’ entretien d’embauche est par définition le moment au cours duquel le recruteur va poser des questions au candidat afin de valider la correspondance entre celui-ci et le poste proposé. Il n’en reste pas moins que les questions posées se doivent de rester dans le cadre professionnel. Il est donc important pour les 2 parties de bien connaître les sujets à ne pas aborder lors d’un entretien d’embauche.

Quels sujets ne peuvent être abordés lors d’un entretien d’embauche ?

La Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (Halde) a listé 22 critères de discrimination fixés par la loi. Ainsi, empêcher un individu d’accéder à l’emploi, au logement, aux biens et services privés et publics, aux soins ou encore à l’éducation et à la formation pour des motifs discriminatoires est formellement interdit. Afin d’éviter les abus d’employeurs peu scrupuleux et la discrimination, l’article L1132-1 du Code du travail indique que le sujets suivants ne peuvent en aucun cas être abordés durant l’entretien d’embauche :

  • Patronyme
  • Âge
  • Sexe
  • Apparence physique
  • Etat de santé
  • Handicap et perte d’autonomie
  • Caractéristiques génétiques
  • Grossesse
  • Identité sexuelle
  • Orientation sexuelle et identité de genre
  • Situation familiale
  • Origine
  • Lieu de résidence
  • Appartenance à une ethnie, nation, race ou religion
  • Mœurs
  • Vulnérabilité économique
  • Activités syndicales
  • Opinions politiques

Question entretien embauche

Les exceptions

Toutefois, l’Etat autorise des différences de traitement lorsqu’elles répondent à une exigence professionnelle essentielle et déterminante. Il faut également que l’objectif soit légitime et l’exigence proportionnée. Ainsi, pour préserver la santé ou la sécurité des travailleurs, favoriser leur insertion professionnelle, assurer leur emploi, leur reclassement ou leur indemnisation en cas de perte d’emploi, certains éléments comme l’âge, l’état de santé ou l’apparence physique peuvent figurer parmi les critères de recrutement.

Notre conseil : Si, lors d’un entretien d’embauche, en qualité de salarié, vous vous trouvez face à des questions illégales liées à votre personnalité et vie privée, vous n’avez certes pas à y répondre, mais il serait judicieux d’éluder la question sans braquer le recruteur. En effet, si vous refusez en expliquant clairement que cette question est illégale et qu’il n’a donc pas le droit de vous la poser, vous aurez certes raison mais vous montrerez aussi une position ferme qui peut faire peur quant à votre capacité à analyser, argumenter et négocier. Soyez donc malin et efficace.

A quoi s’expose votre employé si il vous ment sur son CV ? La suite dans cet article !