Le financement d’un restaurant, résumé et conseils


Véronique Maurice - Entrepreneuse, Expert Comptable

Le financement d’un restaurant

Pas de création d’entreprise sans étude de financement sérieuse, c’est une règle d’or incontournable. Et nus vous conseillons fortement de ne pas négliger le financement d’un restaurant ; d’autant qu’il est dommage de rater l’établissement de vos rêve faute d’avoir préalablement étudié vos capacités de financement dans les détails .

Vouloir boucler à tout prix le financement d’un établissement; c’est ainsi courir un très gros risque personnel sur l’avenir (n’oubliez jamais que vous serez caution personnel de vos emprunts).

Gratter les amis et la famille peut constituer un complément, mais l’essentiel de votre financement doit être bancaire et personnel.

Les banques accordent rarement de financement au delà de 60% du montant du projet; ce qui impose donc un apport personnel de 40% augmenté des divers frais annexes que vous aurez à supporter.

Il n’y a pas de miracles. Comme un immeuble tient sur de bonnes fondations, un projet d’entreprise repose sur un bon financement. C’est la clé pour travailler dans un climat serein, et donc productif.

Financement et trésorerie

En effet, on sait parfaitement par expérience que le talon d’Achille des restaurants, c’est la trésorerie.

Il existe souvent un gros décalage entre le résultat comptable (même lorsqu’il est bon), et le solde de trésorerie à la banque en fin d’année.

Il résulte souvent d’un mauvais montage financier au départ, trop d’emprunts pour pas assez de disponibilités.

Le financement d'un restaurant et sa trésorerie, conseils - easy Compta

 

Un bon montage financier doit respecter un équilibre entre:

  • Votre apport personnel pour les emprunts (n’oubliez pas tous les frais annexes qui découlent d’une vente: surprises chez le notaire, frais de dossier bancaire, dépôts de garantie divers, frais de branchements), autant de sorties d’argent qui gréveront votre trésorerie de départ;
  • L’apport d’un tampon initial de trésorerie destiné à vous mettre à l’abri de toutes mauvaises surprises survenant dans vos premiers mois d’exploitation (ça peut être en partie le capital social de votre société);
  • Une bonne négociation des taux d’emprunts (vous allez signer pour 7 ans pour l’acquisition d’un fonds de commerce);
  • La prise d’engagements financiers cohérents par rapport à votre prévisionnel;
  • Une bonne ventilation et prévision de vos investissements.

Au même titre que pour votre prévisionnel comptable, je vous conseille de vous faire assister par un professionnel pour votre montage financier, compte tenu de la complexité du sujet. Si votre projet est de monter une affaire en restauration à l’aide de votre famille, nous vous conseillons de visiter cette page.

En revanche, si vous vous posez des questions quant aux différents contrôles dans la restauration, nous vous invitons à consulter cette article.