Choisissez la franchise, limitez les risques!


Véronique Maurice - Entrepreneuse, Expert Comptable

Choisissez la franchise, limitez les risques!

Vous voulez devenir votre propre patron mais vous préférez conserver une marge de sécurité ? Sachez que divers réseaux de franchise peuvent vous aider dans cet objectif d’installation. En choisissant la franchise, quels sont les risques auquel le futur entrepreneur risque de faire face?

Qu’est-ce que la franchise ?

La franchise est une forme d’organisation. Le franchiseur s’engage à réserver une exclusivité d’exploitation à son franchisé sur un territoire déterminé. Le franchiseur s’engage aussi au transfert de toutes les conditions d’exploitation de la franchise ainsi que lui prodiguer un accompagnement pour la durée du contrat. Le franchisé quant à lui signe le contrat de franchise, déterminant les règles d’application du concept.

Obtenir l’aide des banques

Le profil que les franchiseurs recherchent se constitue de personnes dans la capacité de gérer des comptes ainsi que le personnel et ayant le sens du commerce. Les banquiers se posent généralement moins de questions lorsqu’ils rencontrent quelqu’un qui a déjà la confiance de franchiseurs plutôt qu’un indépendant ou qu’un créateur d’entreprise.

De plus, les franchisés reçoivent généralement conseils et formations de la part des franchiseurs. La franchise se place alors comme « garantie » de limitation de risques pour les banques.Franchise

Une sélection rigoureuse de son enseigne

Toutes les franchises ne proposent pas les mêmes avantages! Soyez attentifs et posez vous des questions sur les franchises que vous pouvez croiser. Qu’en est il du contact entre membres et responsables du réseau? Rencontrez directement des franchisés afin de vous faire une bonne idée.

Soyez sûr que votre franchise vous apportera soutien logistique efficace ainsi qu’une forte notoriété. Si vous vous apercevez qu’ils ne vous demandent pas grand chose sur votre apport financier ou que leur redevance annuelle est conséquente mais sans faire de publicité, alors vous feriez mieux de vous méfier, à vos propres risques et périls. 

Demandez un DIP au franchiseur

Lors de votre décision, vous devez tout d’abord considérer la dimension financière. L’investissement requis sera différent si vous devenez franchisé d’un Macdonald, d’un magasin d’outillage ou de fruits et légumes. Vous devez donc vous assurer que la somme qui vous est demandée regroupe le droit d’entrée, la formation, l’aménagement du local, le droit au bail ainsi que la redevance. L’apport minimum personnel exigé dans un premier temps représente entre 20 et 30% de ce montant, à partir du moment ou ces fonds sont réunis, les banques accepteront de vous prêter le reste.

Le DIP (document d’information pré-contractuelle) vous sera impérativement remis par le franchiseur. Ce document regroupe: la présentation du réseau, les perspectives de développement, les résultats financiers de la tête du réseau, le nombre de franchisés ayant déjà résilié leur contrat, les principales clauses du contrat, ainsi que les coordonnées d’autres franchisés.

En conclusion, gardez à l’esprit que votre franchise demeure votre commerce indépendant. Vous en êtes le dirigeant, ne pensez donc pas que le franchiseur vous apportera plus qu’il ne vous a promis. Enfin, pensez aux différentes formes de franchises afin pour vous d’adopter la meilleure structure.