Quelles pistes pour augmenter vos fonds propres ?


Véronique Maurice - Entrepreneuse, Expert Comptable

Quelles pistes pour augmenter vos fonds propres ?

Comment augmenter vos fonds propres ?

Les fonds propres désignent l’argent apporté par le créateur d’une entreprise pour mener à bien son projet. Ce sont des ressources durables qui appartiennent directement ou indirectement à l’entreprise. Détenir des fonds propres élevés permet de bénéficier de la confiance des banques et des partenaires financiers. Lors de la création, ces fonds propres viennent le plus souvent des économies du créateur, de ses placements personnels sur des comptes rémunérés ou de son patrimoine immobilier. Les fonds propres se distinguent ainsi des autres sources de financement comme les emprunts contractés auprès des banques. Alors, comment augmenter vos fonds propres ?

Intéressez votre famille et vos amis – Love Money

Si vous n’avez pas la chance d’avoir énormément d’argent et que vous n’avez pas suffisamment de fonds à lever, vous pouvez convaincre vos proches d’investir dans votre société sous forme de dons ou de prêts. On appelle cela de la Love Money. En général, il faudrait solliciter au moins une dizaine de proches pour parvenir à des sommes intéressantes. En revanche, les questions d’argent peuvent facilement entraîner des dissensions familiales ou amicales.

Augmenter vos fonds propres

C’est pour cette raison qu’il vaut mieux être clair d’emblée sur l’organisation et les règles qui régiront vos futures relations. En échange de leur investissement, vos amis bénéficieront d’un avantage fiscal sous réserve des conditions fiscales. En effet, 18% de leur souscription au capital peut offrir un crédit d’impôt réduisant leur impôt sur le revenu. Ils doivent notamment conserver leurs parts pendant au moins 5 ans.

Astuce suprême : vous pouvez augmenter votre capital avec des primes d’émission.

L’avantage majeur réside dans une avance importante de la part de vos proches mais un très faible pourcentage dans le capital.

Un exemple ?

  • Prenons un capital de 10.000 euros dont vous êtes l’unique associé;
  • On suppose que vous obtenez de vos proches une somme de 30.000 euros pour augmenter le capital;
  • Si vous ne faîtes rien de spécial, vous pourrez vous trouver avec un capital de 40.000 euros et donc 25% pour vous.

Autre solution ?

  • Mêmes hypothèses que les 2 premières;
  • Mais vous réalisez une prime d’émission de 20.000 euros;
  • Ainsi, l’augmentation de capital sera de 10.000 euros accompagnée d’une prime d’émission de 20.000 euros;
  • Le capital sera de 20.000 euros et vous détiendrez donc 50% du capital. Vous pourrez même incorporer la prime d’émission plus tardivement dans le capital sans modifier la répartition !

Recourez aux sites participatifs

Des structures se sont créées afin d’aider les entrepreneurs à entrer en contact avec des particuliers prêts à investir dans un projet. Les sites de financement participatif dit « crowdfunding » permettent aux créateurs de se faire financer par les internautes. Il suffit de présenter le projet que l’on souhaiterait développer et d’attendre. Si le projet les séduit, les internautes peuvent prendre des parts du capital, faire un don ou accorder un prêt. Ce phénomène s’accentue déjà depuis quelques années. Selon l’association Financement participatif France, ces sites ont soutenu 17 000 projets et collecté plus de 296 millions d’euros en 2015.

Empruntez à taux zéro

En plus de lever l’argent auprès des particuliers, il existe une dernière façon d’augmenter ses fonds propres : les prêts d’honneur. Ces prêts à taux zéro sont accordés au porteur de projet pour une durée généralement comprise entre 3 et 5 ans. Plusieurs associés peuvent sans contrainte solliciter chacun un prêt pour le même projet. Aucune garantie n’est exigée de la part de l’emprunteur. Ce prêt permet à tout porteur de projet d’accroître sa capacité d’emprunt. Enfin, les banques accordent généralement des financements supplémentaires car elles sont confiantes quant à la solidité des dossiers sélectionnés.