Les venture capitalists ou comment accélérer sans banque


Véronique Maurice - Entrepreneuse, Expert Comptable

Comment accélérer l’activité de son entreprise sans banque ?

Il existe de multiples options afin d’ accélérer la croissance d’une entreprise, et les venture capitalists en sont une. Mais pourquoi les entrepreneurs préfèrent-ils agir sans banque aujourd’hui? Même devant leurs problèmes de dialogue ou de négociation de frais toujours de plus en plus élevés, cela s’explique tout d’abord par l’incapacité des banques à se conformer avec la demande actuelle. Par exemple ils préféreront souvent accepter un crédit pour une voiture de fonction que céder un simple emprunt. Et même si les banques étaient prêtes à prêter autant que des venture capitalists, elles seraient tout de même incapables d’apporter le même suivi ou soutien. Alors, quels sont les avantages de s’associer à un venture capitalist ?

La différence entre venture capitalists et banques

En effet, à la différence des banques, la mission du venture capitalist ne s’arrête pas à prêter de l’argent, il va s’assurer de votre accompagnement afin de vous aiguiller et de vous aider à croître. Seulement, il est très important de choisir le bon venture capitalist ! Si votre volonté est d’aller à l’international, dans ce cas il est intéressant pour vous de chercher un venture capitalist qui vous assurerait une « caution business ». Cette caution vous permettra d’engager des contrats bien plus importants et de recruter plus facilement. Si vous allez en chercher coté américain et que vous décrochez le bon venture capitalist; il pourra ainsi se « porter garant » pour vous. Il vous ouvrira ainsi les portes de grands groupes américains prêts à faire du business uniquement avec des grosses entreprises américaines sauf exceptions; et vous serez donc cette exception.Les venture capitalists ou comment accélérer sans banque

Trouver les bons venture capitalists, avancer sans banque.

Cependant, un tel apport en capital n’est même pas une garantie pour vous d’accélérer. Certaines entreprises arrivent à bien mieux accélérer avec des budgets bien moindre que ceux de leurs concurrents. Le tout est de se focaliser sur les bons secteurs à développer. Le moment de la libération de cet investissement est donc un événement important et un mauvais timing peut avoir des conséquences extrêmement néfastes. D’autre part, même si les venture capitalist sont là dans un but de progression, cela n’est pas toujours le cas. En effet, il est nécessaire de prendre gare dans la relation entre le dirigeant et l’actionnaire. Il faut porter attention à ce que les deux entités s’entendent sur la stratégie de mise. Sinon cela ne déboucherait que sur des séries de décisions irréfléchies et inadaptées pour l’entreprise.