Compte courant ou rémunération ?


Véronique Maurice - Entrepreneuse, Expert Comptable

Compte courant ou rémunération ?

L’arrêté des comptes est souvent une période propice aux réflexions portant sur l’optimisation de votre situation fiscale. Souvent, il vous faut arbitrer entre votre compte courant d’associé et votre rémunération.

En apparence, vous ne faites aucune différence puisque l’enveloppe globale des prélèvements que vous effectuez sur votre société est identique. Pourtant, il existe une vraie différence.

Reprenons les termes.

On constitue la rémunération d’un gérant majoritaire de société par l’ensemble des sommes et avantages provenant de la société que les associés lui ont accordé. Elle peut être fixée à l’avance et doit obligatoirement faire l’objet d’un vote lors de l’assemblée générale approuvant les comptes annuels.

En revanche, on constitue le compte courant d’associé par l’ensemble des prêts que l’associé a consenti à la société. On peut l’alimenter par des:

Apports d’argent

Dépenses de la société réglée personnellement

Rémunérations de gérance

Dividendes non pris.

On peut rembourser ce compte mais il ne doit jamais être débiteur. En d’autres termes, la société ne peut pas prêter d’argent à ses associés.

En fonction du résultat de la société et des évolutions fiscales imminentes ou de l’environnement personnel de l’associé, il est possible de requalifier une partie de la rémunération du gérant majoritaire en remboursement de son compte courant. Cette décision revient également à agir directement à la baisse sur les cotisations sociales et sur l’impôt sur le revenu.