Réduire ses charges sociales dans le BTP


Véronique Maurice - Entrepreneuse, Expert Comptable

Vous avez une entreprise avec une activité dans le BTP (Bâtiments et travaux publics) ? Votre salarié ramène son repas sur le chantier, réalise des trajets pour se rendre sur le chantier et il engage, pour cela, des frais ? Saviez-vous que  ceux-ci peuvent alors faire l’objet d’un  « abattement » de 10% et ainsi réduire ses charges sociales?

Comprendre la notion d’« abattement », et réduire ses charges sociales

Votre salarié doit se rendre sur des chantiers pour réaliser son travail ? Votre salarié mange son sandwich préparé par ses soins pour la pause de midi ? Ses frais occasionnés dans le cadre de leur travail, c’est-à-dire les frais de transport, les frais de trajet ou les frais de repas sont des frais professionnels.

Grâce à l’existence de ces frais professionnels, votre activité dans le BTP vous offre la possibilité de réaliser un abattement. Qu’est ce que c’est ? C’est un dispositif de réduction des sommes à déclarer aux organismes.

Vous pouvez opter pour l’abattement de 10% afin de réduire ses charges sociales

Vous pouvez opter pour l’abattement uniquement si votre salarié engage des frais professionnels.

réduire ses charges sociales

De plus, vous n’avez aucune obligation de choisir l’abattement dans votre entreprise, mais c’est une option très avantageuse. Distinguons les deux situations :

Si vous ne choisissez pas l’abattement de 10%

Prenez le bulletin de paie de votre salarié et regardez bien : vous avez un salaire brut en haut de la fiche. Cela comprend le salaire de base ainsi qu’éventuellement les heures supplémentaires. Sur ce salaire brut sera calculé les cotisations sociales.

Si vous choisissez l’abattement de 10%

Prenez le même bulletin de paie et ajoutez à votre salaire brut, l’indemnité que vous avez versé à votre salarié pour ses frais professionnels. Réalisez alors une réduction de 10%. Par exemple : pour un salaire brut à 2100€, un salaire brut abattu = 2100€– (2100 x 10%) = 1890 €. Les cotisations sociales seront alors calculées sur une base moins importante et par conséquent : vous aurez à payer moins de charges patronales. Quant à votre salarié, il aura également moins de charges salariales à payer et donc un salaire net plus élevé que sans abattement.

Attention : votre salarié doit donner son accord exprès pour que vous puissiez réaliser l’abattement sur son salaire.