Augmenter le capital de sa SARL ?

Article

Juridique

du par Guillaume Paour

Augmenter le capital de sa SARL ?

Vous le savez désormais vos dividendes sont soumis aux cotisations RSI si vous êtes gérant majoritaire d’une SARL.  Seuls les dividendes inférieurs à 10 % du capital social y échappent. Dès lors est-il judicieux d’augmenter le capital social de votre société ?

Tout d’abord, augmenter un capital est un signe fort pour vos banques et vos créanciers. Cela vous permet également sous certaines conditions de bénéficier d’une réduction d’impôt sur votre revenu égale à 18 % du montant versé dans la limite annuelle de 100 000 € pour un couple. Cependant votre société doit :

avoir été créée il y a moins de cinq ans,

employer deux salariés avant la fin du deuxième exercice

être assujettie à l’impôt sur les sociétés.

Augmentation capital SARL

Alors comment procéder à l’augmentation du capital ?

Cette décision doit être prise en assemblée générale extraordinaire. Vous devez ensuite enregistrer votre procès-verbal au service des impôts, faire publier une annonce légale et déposer votre dossier à votre Centre de formalités des entreprises. Il y a donc un coût de formalité supérieur à 600 €.

Une astuce ? Vous pouvez libérer le montant de vos apports en plusieurs fois si vous n’avez pas les disponibilités nécessaires dès la souscription du capital. Cependant vous ne pourrez pas bénéficier du taux réduit d’impôt sur les sociétés tant que le capital n’a pas été totalement libéré.

Un autre conseil ? Plutôt que de créer une société au capital fixe, vous pourriez réfléchir à une société au capital variable. Cela vous éviterait la plupart des formalités et des coûts lorsque le capital de la société sera augmenté.