Pourquoi choisir la franchise ?


Patrick Maurice - Entrepreneur, Expert Comptable, Commissaire aux Comptes

Après avoir fait le tour d’horizon des différentes franchises dans notre précédent article, il est essentiel de se poser la question si choisir la franchise est la meilleure forme d’exploitation d’activité. Rappelons au passage quelques notions : La franchise est avant tout une création d’entreprise, ce n’est pas une forme de salariat. En d’autres termes, le franchisé est un entrepreneur avec tous ses avantages et ses inconvénients, notamment en cas de difficulté financière.

Choisir la franchise : Les avantages à entreprendre sous cette forme

Ne pas partir de zéro

Démarrer une franchise permet au candidat de ne pas partir de zéro. Il n’a pas besoin de créer un concept, il choisit celui qui lui convient le mieux à travers les différents salons organisés en France ou à l’étranger. Il peut même rencontrer des franchisés déjà installés, il s’agit d’un réel confort qu’on ne retrouve pas dans d’autres formules. De surcroît, le nombre de franchises est très élevé et les concepts également. Vous n’aurez que l’embarras du choix.

Parallèlement c’est un gain de temps significatif car le concept est déjà pensé et testé. Cela est d’autant plus vrai si vous n’êtes pas le premier franchisé. Vous évitez les erreurs du débutant si vous vous conformez aux prescriptions du franchiseur (et si celui ci les a pensées avant).

Choisir une franchise, c’est enfin un moyen de ne pas être seul dans votre réflexion. Vous pouvez échanger avec des franchisés, avec le franchiseur et ses partenaires. Enfin, vous bénéficiez d’une formation initiale souvent sur le terrain, mais également au cours de réunions organisées par le franchiseur.

S’appuyer sur une identité

L’enseigne et la marque sont devenus les repères préférés des français. Vous bénéficiez d’emblée d’un capital sympathie, de notoriété et d’image de la part des consommateurs. Là encore, cela est d’autant plus vrai pour des franchises déjà établies. Au delà du côté visuel extérieur, vous bénéficiez d’un concept à l’intérieur de votre magasin, de l’exclusivité de vos produits, de services et de méthodologies.

Votre franchiseur vous doit également assistance de différente manière. Cela passe par les achats, l’informatique et le marketing par exemple. Le franchiseur va notamment investir dans de la publicité pour mettre l’enseigne à l’honneur auprès des consommateurs. Cela bénéficiera à son réseau de franchisés.

Ces différents atouts vous offrent un risque moins élevé de défaillance.

IMG_3561

Les inconvénients à entreprendre sous une forme de franchise

Des investissements significatifs

Ouvrir une franchise nécessite des investissements donc des apports personnels significatifs. Comptez environ des apports personnels compris entre 25 et 30 % du coût total du projet. Autrement dit, si votre ouverture coûte 1.000.000 euros, il vous faudra apporter au minimum 250.000 euros provenant de votre épargne personnelle. Cela est moins vrai pour les dirigeants ayant déjà d’autres activités.

Nous vous parlions également d’une assistance de la part du franchiseur. A ce titre, le franchiseur attendra en retour une compensation financière immédiate suivie de commissions directes ou indirectes futures. En d’autres termes, si vous avez des difficultés à rémunérer d’autres personnes pour un concept, oubliez la franchise.

Une implication totale

Autre concession à réaliser : la perte de la totale indépendance. En qualité de franchisé, vous devez vous conformer à des règles de fonctionnement propres au réseau. Vous êtes indépendant, certes, mais vous ne pouvez pas faire n’importe quoi.

Cette perte d’indépendance, il vous faudra également la vivre une certaine durée. En règle générale, la durée est de 7 années. Mais attention, certains contrats de franchise prévoient même qu’à l’issue du contrat, vous ne pourrez pas exercer le même type d’activité dans le même local. Comme la plupart des baux commerciaux ne prévoient qu’une seule activité, je vous laisse imaginer à qui vous pourrez vendre le fonds de commerce : votre ancien franchiseur.

En parlant de clause, les contrats de franchise sont relativement complexes. Il est difficile de ne pas avoir recours à un professionnel pour vous aider dans cette démarche.

Au stade de la conclusion, force est de constater que la franchise peut rebuter plusieurs candidats du fait de contraintes significatives. Cependant, ces mêmes franchises sont souvent de formidables machines de guerre susceptibles de transformer tout candidat novice en un formidable chef d’entreprise. Ce dernier pourrait après 4 années d’expérience acquérir d’autres points de vente supplémentaires pour étendre ses affaires dans la même réseau ou dans un autre (plurifranchisé ou multifranchisé)