Salaire ou Dividendes – Que choisir en SASU quand on est Dirigeant ?


Véronique Maurice - Entrepreneuse, Expert Comptable

Vous êtes Président de SASU et vous vous posez la question de savoir si vous devez vous rémunérer en Salaire ou Dividendes ?

Salaire ou Dividendes – Ce qui est possible en SASU

Tout d’abord, rappelons des éléments importants. Depuis 2016, il est désormais obligatoire pour tout dirigeant de société de disposer d’une couverture sociale : elle peut provenir d’un salaire de la SASU ou d’une autre société, de votre Pôle Emploi si vous avez l’ACCRE ou de tout autre contrat de travail. A défaut, l’administration peut vous pénaliser en vous appliquant une cotisation forfaitaire de 8% sur le chiffre de votre société.

Le salaire du Président de la SASU peut être versé ou pas !

Vous êtes président de votre SASU. Pour rappel, vous dépendez de la sécurité sociale, ce que l’on appelle le régime général. Ainsi, vous avez la qualité d’assimilé salarié. Mais, cela ne signifie pas salarié. En effet, vous cotisez à toutes les caisses comme un salarié. Mais pas à Pôle Emploi. En cas de difficulté remettant en cause la pérennité de votre société, vous n’aurez pas d’assurance chômage. Donc, vous l’avez compris vous n’êtes pas salarié et le droit du travail ne s’applique pas non plus. En d’autres termes, vous pouvez avoir un salaire très bas pour des horaires très chargés. De plus, vous pouvez décider de vous rémunérer et de laisser l’argent dans la SASU. Par contre, vous serez obligé de verser les retenues salariales et les charges patronales aux caisses sociales tous les mois à partir du moment où il existe des bulletins de salaires.Salaire ou Dividendes - Que choisir en SASU quand on est Dirigeant

Les salaires et les charges sociales diminuent le bénéfice fiscal de votre SASU – Pas les dividendes

Pour mémoire, le résultat imposable d’une SASU à l’IS s’explique par la différence entre :

  • les produits de l’exercice comptable,
  • et les charges déductibles de la même année.

Ainsi, si vous ne souhaitez pas avoir un trop grand impôt sur les sociétés, il est peut être avantageux de prendre du salaire.

Prenons comme exemple, une SASU avec les caractéristiques suivantes :

  • 100.000 euros de chiffre d’affaires,
  • 20.000 euros de frais généraux (frais de déplacements …)
  • 24.000 euros de salaire brut pour le dirigeant,
  • 10.000 euros de charges sociales patronales,
  • Soit un résultat avant impôt de 46.000 euros.
  • L’impôt sur les sociétés sera égal à (38.120*0.15%) + (7.880*0.28%) = 7.924 euros
  • Soit un résultat net de 38.076 euros.

Le dirigeant dispose de plusieurs choix dans sa rémunération

Nous supposons que le dirigeant souhaite retirer l’intégralité de l’argent de sa SASU pour se rémunérer.

Choix des dividendes

Tout d’abord, il a le choix des dividendes pour se rémunérer avec le résultat net de sa SASU. En l’occurrence, il pourrait percevoir la totalité des 38.076 euros diminué de la Flat Tax de 30% et gagner ainsi 26.653 euros nets de tout impôt et CSG.

Choix de la rémunération

Nous supposons maintenant qu’il s’octroie l’intégralité du résultat avant impôt sous forme de prime. Pour mémoire, le résultat était de 46.000 euros. Il peut donc s’attribuer une prime de 32.657 euros complétée par des charges sociales pour l’entreprise de 13.143 euros. Par contre, la SASU ne paiera aucun Impôt sur les sociétés.

Synthèse de la situation Salaire ou Dividendes

Dans la solution 100% salaire, le dirigeant reçoit : 24.000 euros + la prime de 32.657 euros,

  • soit 56.657 euros bruts,
  • soit 44.192 euros nets,
  • et donc 37.564 euros nets après impôt sur le revenu (hypothèse de 15% d’impôt moyen)

Dans la solution mixte dividendes/salaires, le dirigeant reçoit :

  • 24.000 euros de salaires bruts, soit 18.720 euros de salaires nets, soit 15.912 euros nets après impôt sur le revenu,
  • et 26.653 euros de dividendes nets de tout impôt,
  • soit 42.565 euros nets après impôt sur le revenu.

Pour conclure, les dividendes sont généralement plus performants financièrement, mais ils ne donnent aucun avantage en social comme les indemnités journalières et la retraite .