Choisir le bon moment pour clore son premier bilan


Guillaume Paour - Entrepreneur, Expert Comptable, Commissaire aux Comptes

Choisir le bon moment pour clore son premier bilan

A l’exception des micro-entreprises, toutes les entreprises doivent présenter chaque année leurs comptes. Parmi eux, figure le bilan annuel. Il existe toutefois une tolérance pour la première année d’activité. En effet, les entreprises peuvent allonger leur premier exercice et attendre 23 mois avant d’établir leur bilan. Mais, y a t il un bon moment pour clore son premier bilan? Ainsi, une entreprise créée en avril 2016 peut choisir de clôturer ses comptes en février 2018 si cela lui semble plus pertinent. Il est judicieux d’allonger au maximum la durée du premier exercice car l’idée est d’absorber les pertes de lancement et de pouvoir ainsi présenter l’entreprise sous son meilleur jour. Cela permet en général de décrocher des financements.

Le bilan : un outil très regardé

Le bilan est en quelque sorte une photographie du patrimoine de l’entreprise et de son état de santé. C’est un outil inspecté de près par les banquiers et les investisseurs car il montre la santé financière et la solvabilité de l’entreprise à un instant T. Le bilan est composé de 2 colonnes. D’un côté, se trouve l’actif de la société avec les immobilisations et l’actif circulant (stock, créances client, disponibilités…). De l’autre, on trouve le passif. Il est composé des capitaux de la société et de ses dettes. L’objectif est que le total de l’actif soit égal à celui du passif. Autrement dit, la totalité de ce que possède l’entreprise (l’actif) doit correspondre à ce qu’elle doit (les dettes).

Un exercice complexe

Clôturer le bilan n’est pas chose simple et n’est pas à la portée de tous. Les erreurs sont fréquentes, lors de la saisie des écritures notamment. En effet, les subtilités sont nombreuses. Par exemple, il faut savoir différencier le HT et le TTC. C’est pour cette raison que l’entrepreneur a tout intérêt à entrer régulièrement les écritures comptables.

Clore son premier bilan

Des logiciels onéreux

Les logiciels de gestion comptable facilitent ces tâches mais malheureusement ils sont loin d’être infaillibles. De l’autre côté, ils sont très onéreux. Dans ce cas, il serait judicieux de privilégier l’abonnement à un logiciel (Sage, EBP, Ciel etc…) hébergé chez un expert-comptable. Cela ne vous dispensera pas de la saisie des écritures mais vous ferez des économies considérables : comptez pour environ 50 € par mois contre plusieurs milliers d’euros pour l’achat d’un logiciel.

Quelles sont les étapes à respecter pour clore son premier bilan?

Pour conclure, nous vous rappelons les différentes étapes à respecter pour clore votre premier bilan :

  1. S’abonner à un logiciel hébergé chez un expert-comptable
  2. Saisir les écritures de façon régulière
  3. Réviser les comptes en fin d’exercice
  4. Envoyer le bilan aux services fiscaux