S’associer dans une société – Faut il s’associer, pourquoi et comment ?


Véronique Maurice - Entrepreneuse, Expert Comptable

S’associer dans une société ? est ce nécessaire ? 

S’associer dans une société ? Tout d’abord, interrogez vous réellement sur vos motivations de vous associer. Si les questions relatives au contrôle de la société ou la répartition des bénéfices sont souvent étudiées par les futurs associés,  celles relatives à la répartition des missions et la stratégie de l’entreprise le sont en revanche beaucoup moins.

En effet, décider de s’associer doit reposer sur la volonté de collaborer à plusieurs. Cela ne doit pas reposer sur des motivations d’ordre patrimonial social ou fiscal. C’est le point essentiel de toute association.

s'associer dans une société

Pour s’associer dans une société, quelles sont les préférées ?

Les sociétés commerciales pour s’associer sont souvent les plus utilisées

Les associés de sociétés commerciales ont une responsabilité en principe limitée aux apports. Si la société a des dettes, les associés perdent ce qu’ils ont apporté au moment de la création de la société. Cela signifie l’argent mis en capital ou en compte courant. Toutefois, leur responsabilité peut être étendue à leurs biens personnels s’ils ont commis des fautes de gestion ou pris des engagements à titre personnel comme se porter caution par exemple.

Dans la catégorie des sociétés commerciales, on retrouvera principalement les 2 sociétés phares :

s'associer dans une société

Les sociétés de personnes sont dangereuses pour s’associer

Les sociétés de personnes sont les sociétés les plus risquées. En effet, il n’y a plus de séparation entre le patrimoine privé des associés et le patrimoine de la société. Ainsi, dans le cas d’une SCI, très souvent prisée par la plupart des associés, en cas de défaillance, la banque viendra directement demander des comptes auprès des associés. Soit proportionnellement à la répartition du capital mais parfois pour certaines structures sur la totalité même si vous ne disposez que de 0,01 % du capital.

Ainsi, on retrouve principalement dans les sociétés de personnes, les sociétés suivantes :

  • Sociétés Civiles comme :
    • SCI,
    • SCM,
    • et plus généralement tout type de sociétés civiles,
  • GIE (Groupement d’intérêt économique),
  • SNC,
  • SCP,
  • Société en Commandite Simple.

Pour conclure, réfléchissez bien avant de vous associer et sur la nature de la société.

Il existe également d’autres formes de sociétés, la suite ici.