Indemnités kilométriques – Fonctionnement et combien


Patrick Maurice - Entrepreneur, Expert Comptable, Commissaire aux Comptes

 

Indemnités kilométriques, pour qui ?

Vous êtes dirigeant d’entreprise et vous utilisez votre véhicule privé à des fins professionnels. Cet article traite de la façon dont vous pouvez vous rembourser vos frais kilométriques à travers cette matrice. Faites attention de vous rembourser en plus vos frais de péage non inclus dans la matrice, ainsi que vos frais de parkings ponctuels. Mais vous ne pouvez pas vous faire rembourser en plus de vos indemnités kilométriques vos frais d’essence. En effet, ils sont déjà inclus dans les IK.

Indemnités kilométriques

C’est un barème fiscal de remboursement des frais de véhicule engagés par un salarié pour son employeur dans le cadre professionnel. Cela concerne essentiellement :

 Les frais de carburant,

 Les frais d’entretien et réparation,

 Les dépenses pneumatiques,

 L’assurance du véhicule,

 L’usure de véhicule,

 L’obsolescence du véhicule.

Indemnités kilométriques

A l’inverse, les frais de parking ponctuels et frais de péage sont totalement exclus du barème. Cela signifie que vous pouvez vous les rembourser en plus.

Pour demander la déduction de leurs frais, les salariés doivent détenir les justificatifs de la distance annuelle parcourue, de la puissance fiscale du véhicule et du nombre de trajets effectués.

Les contribuables doivent en outre déduire des frais exposés la part résultant de l’usage privé de leur véhicule.

Pour rappel, un salarié peut opter pour l’un des deux modes de déduction des frais de déplacements professionnels. Il y’a d’un côté, les frais réels et, de l’autre, l’indemnité forfaitaire kilométrique.

Barème kilométrique

Enfin, vous pouvez consulter le barème kilométrique de l’année 2017 sur le site de l’URSSAF.

La lettre « d » représente la distance parcourue par votre voiture. CV représente le nombre de chevaux fiscaux de votre véhicule. C’est indiqué dans votre carte grise en P6.

Comme vous le constatez par vous mêmes, le nombre de chevaux fiscaux n’est pas limité sur la carte grise. Par contre, s’agissant du remboursement des IK, le nombre de chevaux fiscaux est limité à 7.