Organisez la journée de solidarité


Véronique Maurice - Entrepreneuse, Expert Comptable

Tout d’abord, cette journée est très particulière et sa durée également. Ainsi, si vous souhaitez plus d’information, reportez-vous à la brève « Astuces journée de solidarité ». Comment pouvez-vous organiser cette journée ? Easy Compta vous livre les points importants

Fixez librement la date de la journée de solidarité

En tant qu’employeur, vous pouvez la fixer à la date que vous souhaitez. Vérifiez quand même votre convention collective, elle peut prévoir une date spécifique dans votre branche d’activité.

Si vous avez le choix de la date, vous pouvez choisir de faire accomplir cette journée par vos salariés :

  • Un jour férié, autre que le 1er mai
  • Un jour de repos accordé au titre d’un dispositif particulier d’aménagement de la durée du travail. Exemple : un jour RTT
  • Un jour habituellement chômé qui sera exceptionnellement travaillé. Exemple : un salarié travaillant habituellement du lundi au vendredi, revient travailler pour sa journée de solidarité, un samedi

journée de solidarité

… en respectant certains principes

Plusieurs principes à respecter pour organiser la journée de solidarité :

  • Vous devez précisez la date choisie à chacun de vos salariés, en fonction de leur emploi du temps respectif. Pour plus de simplicité, nous vous conseillons de fixer une seule date pour la journée de solidarité
  • Vous ne pouvez pas forcer votre salarié à poser un jour de congés payés sur la date fixée pour la journée de solidarité. Il doit le faire de son plein gré.
  • Vous ne pouvez pas non plus retenir un jour de repos acquis au titre du repos compensateur de remplacement ou de la contrepartie obligatoire en repos

Si votre salarié refuse la date que vous avez fixée, vérifiez dans un premier temps s’il a le droit. En effet, il peut refuser si vous venez de l’embaucher et qu’il a déjà effectué la journée de solidarité dans son ancienne entreprise. Si ce n’est pas le cas, votre salarié n’a pas le droit de refuser de réaliser la journée de solidarité et cela vous autorise à pratiquer une retenue sur salaire.