La journée solidarité des salariés – Vidéo – Comment l’organiser


Véronique Maurice - Entrepreneuse, Expert Comptable

Journée solidarité : Pourquoi et Comment ?

La journée solidarité est un paradoxe. Les employeurs se plaignent que le nombre de jours travaillées en France est le plus bas du monde occidental et d’un autre côté, ils accordent une journée de solidarité gratuitement à leurs employés. Il s’agit souvent d’une difficulté de compréhension du système. Revenons donc aux questions essentielles : Qu’est-ce que la journée de solidarité ? A quoi sert-elle ? Comment l’organiser ? Qui est concerné ? Nous vous répondons dans cette vidéo de quelques minutes. 

La journée solidarité est une journée de travail supplémentaire non payée par l’employeur

La journée de solidarité consiste en une journée de travail supplémentaire. Elle peut cependant être fractionnée en heures. Son objectif est de financer des actions en faveur de l’autonomie des personnes âgées ou handicapées. Cette journée n’est pas rémunérée en plus.

journée solidarité

L’employeur paye indirectement cette journée solidarité

Il faut bien comprendre que cette journée de solidarité donne la sensation que l’employé travaille pour l’employeur une journée gratuitement. C’est doublement faux pour 2 raisons :

  1. Une contribution  de mise à la charge des employeurs (la « contribution solidarité autonomie ») a été instituée. Elle est destinée à financer des actions en faveur de l’autonomie des personnes âgées ou handicapées.
  2. La seconde raison à laquelle les personnes ne pensent pas réside dans le nombre maximum de jours de travail que chaque employé peut faire chaque année. Cela se ressent plus spécialement les années où les jours fériés tombent des samedis et des dimanches principalement. De fait, l’employeur ait obligé de donner des jours supplémentaires de repos.

Qui est concerné par la journée solidarité ?

Cette journée de solidarité concerne tous les salariés relevant du code du travail.  Les modalités sont devenues complexes au fil du temps. Le ministère du travail donne des précisions sur son site.

En conclusion, nous vous invitons à suivre cette vidéo afin de mieux saisir les contraintes de cette disposition.