CESU : Pour les dirigeants aussi


Véronique Maurice - Entrepreneuse, Expert Comptable

cesu pour les dirigeants d’entreprise ? C’est possible

Comme un titre restaurant, le CESU « préfinancé » appelé plus souvent CESU, est un moyen de paiement acheté par l’entreprise, le comité d’entreprise ou un autre organisme financeur. Le CESU  est remis ou vendu au bénéficiaire pour un montant inférieur à sa valeur nominale. Le CESU peut être octroyé aux salariés mais également aux dirigeants. Toutes les entreprises industrielles, commerciales, libérales ou agricoles peuvent mettre en place ce système.

CESU = avantage pour toutes les personnes de l’entreprise

Le Chèque Emploi-Service Universel est une aide financière versée par l’entreprise à ses salariés. Cette aide peut profiter aux chefs d’entreprises à la condition qu’elle profite également aux salariés. Si la société n’emploie pas de salarié, le dirigeant peut s’allouer cette aide.

Le montant maximum de l’aide est de 1830 euros par an et par bénéficiaire.

Objectif du CESU

L’objectif est de permettre aux salariés l’accès aux services d’aide à la personne. Par exemple l’entretien de la maison, les travaux ménagers, les petits travaux de jardinage, la garde d’enfants à domicile…

Le CESU peut prendre la forme soit d’un chèque (CESU bancaire), soit d’un titre spécial de paiement qui servira à rémunérer un salarié à domicile par exemple. Il peut donc être préfinancé en tout ou partie par l’entreprise.

cesu pour les dirigeants

Moins d’impôt à payer

Pour l’entreprise : Il s’agit tout d’abord d’une charge déductible. De surcroit, elle peut bénéficier d’un crédit  d’impôt à hauteur de 25% des aides versées. En d’autres termes, si la société a dépensé 1.000 euros est soumise à l’impôt sur les sociétés, elle paiera 250 euros de moins d’impôt sur les sociétés. S’il s’agit d’une entreprise individuelle ou d’une société soumise à l’impôt sur le revenu, c’est le dirigeant qui aurait 250 euros de moins sur son impôt sur le revenu.

Pas de cotisation sociale pour les salariés

Enfin, ces aides ne sont pas soumises aux cotisations sociales dans la limite de 1 830 € par année civile et par bénéficiaire.

Pour le salarié : le montant de l’aide mais également une exonération d’impôt sur le revenu dans la limite de 1 830 € par an.

En conclusion et vous l’avez compris, vous pouvez obtenir des avantages pour votre entreprise et pour vos salariés. Il existe d’autres systèmes ouvrant d’avantage à des crédits d’impôts. Il s’agit principalement des crèches et des conciergerie d’entreprise.

Le crédit d’impôt sera égal à :

  • 50% des sommes investies pour le financement de la création et du fonctionnement de crèches ou haltes garderies
  • 25% pour les services de conciergerie d’entreprise

Vous pouvez également tirez plus d’informations sur les CESU grâce à cet article.