Votre société est-elle suffisamment assurée ?

Article

Création

du par Patrick Maurice

Votre société est-elle suffisamment assurée ?

Vous voulez créer votre entreprise ou vous l’avez peut être déjà fait. C’est bien. Mais au fait, avez vous fait la démarche d’assurer votre entreprise ? N’attendez peut être pas le sinistre. Certaines assurances sont obligatoires et d’autres sont nécessaires.

Dans un premier temps, Recensez les types de risques selon leur catégorie. Cela vous permettra ensuite d’assurer les investissements réalisés, l’activité de l’entreprise ainsi que toutes les personnes qui y travaillent.

Le contrat type que l’on retrouve le plus fréquemment est le contrat « multirisques professionnels ». Il couvre les dommages causés à l’ensemble de l’exploitation : incendie, dégât des eaux, tempête, grêle et catastrophe naturelle. Bien que ce contrat semble couvrir un maximum de risques, il ne couvre pas la totalité des problèmes potentiellement rencontrés par une entreprise. Ainsi, nous pouvons citer le cas d’une boulangerie fermée par décision administrative car le voisin du dessus n’avait pas entretenu son appartement et une poutre menaçait de tomber. Son préjudice était conséquent et l’assurance ne souhaitait pas l’indemniser car cela n’était ni un incendie, ni un dégât des eaux, ni une tempête, ni une grêle et encore moins une catastrophe naturelle. Cette boulangerie devait se retourner contre le voisin.

Société assurée

Quels autres types de contrat retrouve-t-on ?

Le contrat contre le vol précise les biens concernés et les montants.

On retrouve également le contrat d’assurance de l’activité de l’entreprise. Les contrats de « responsabilité civile exploitation » et de « responsabilité civile des produits livrés » couvrent l’entreprise si elle génère un dommage.

L’assurance « pertes d’exploitation » protège l’entreprise si elle subit un dommage. Dans ce cas, nous pouvons citer un incendie qui a ravagé une entreprise. L’assurance a payé les marges qu’aurait réalisé l’entreprise si elle avait fonctionné normalement.

Le contrat de « protection juridique » intervient en cas de problèmes juridiques ou administratifs.

On peut également assurer les salariés de l’entreprise. On retrouve les risques décès, incapacité et invalidité ainsi que les mutuelles.

Enfin, on peut assurer le dirigeant ou un collaborateur important par un contrat « homme clé ». En cas de défaillance de santé, l’assurance prendra à sa charge les frais et les coûts liés au remplacement de l’homme clé de l’entreprise.

En conclusion, faites un point et demander des devis. Le coût de l’assurance est toujours un poste à ne pas négliger. Mais en cas de sinistre, l’entreprise est rarement suffisamment assurée. En contrepartie, faites un point avec un assureur sur les doublons. Vous serez également surpris de voir que vous payez pour le même risque plusieurs fois.