Simulateur CVAE

Tout d’abord, souhaitez vous disposer d’un simulateur CVAE ? En effet, toutes les entreprises dont le chiffre d’affaires est supérieur à 152 500 € sont soumises à une obligation déclarative de la CVAE. Pour rappel : La CVAE (Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises) forme avec la CFE (contribution foncière des entreprises) la CET (Contribution économique territoriale). Cette dernière représente ce que l’on appelait auparavant la taxe professionnelle. L’expert comptable de Lyon vous expose ces différents points.

Autrement dit, toutes les entreprises paieront au moins la CFE et éventuellement la CVAE.

Nous pouvons donc résumer cette situation par la formule suivante : CVAE + CFE = CET

Pour mémoire, toutes les entreprises sont assujetties à la CFE dès la 2ème année civile d’exploitation. La CFE est basée uniquement sur les biens soumis à la taxe foncière. Cette taxe est due dans chaque commune où l’entreprise dispose de locaux et de terrains. Cela englobe également les entreprises qui commencent leur activité au domicile personnel de l’entrepreneur, mais également la boite aux lettres de domiciliation avec un minimum fixé par chaque département. A titre d’exemple, un entrepreneur Lyonnais paiera au moins 490 euros chaque année.

Reste les entreprises ayant une activité plus soutenue qui paieront en plus la CVAE. Tour d’horizon et un simulateur CVAE en prime à la fin de l’article.

Qui est concerné par la CVAE ?

La cotisation sur la valeur ajoutée (CVAE) s’applique aux entreprises répondant aux caractéristiques suivantes :

  • Elles doivent entrer dans le champ d’application de la cotisation foncière des entreprises
  • Leur chiffres d’affaires doivent excéder 152 500 €.

Cela signifie qu’elles doivent réaliser la déclaration. Cela ne signifie pas pour autant qu’elles devront payer de cotisations pour autant.

simulateur CVAE à l'aide du formulaire 1330 cvae

Voici le simulateur CVAE pour vos calculs.

Avec ce simulateur CVAE, vous serez apte à appréhender vos futurs paiements d’impôts.

Calculez immédiatement votre CVAE grâce à notre simulateur CVAE.

Attention, cependant, même si vous arrivez à zéro de CVAE, nous vous invitons à l’envoyer dès que vous dépassez 152000 euros de chiffre d’affaires. De plus, depuis 2015, la direction des impôts n’envoie plus par courrier les avis d’acompte et d’imposition de CFE-IFER.
En conséquence, vous devez vous rendre dans votre espace professionnel du site impots.gouv.fr. Les échéances de paiement sont au 15 juin (acompte) et au 15 décembre (c’est le solde).  Bien évidemment, il conviendra de créer un espace professionnel avant toute utilisation.

 

Seules les valeurs numériques sont acceptées.
Seules les valeurs numériques sont acceptées.


CAP : Taux :
Seules les valeurs numériques sont acceptées.
La CVAE est de

La taxe additionnelle est de
Les frais de gestion sont de Recommencer