Plafonnement des niches fiscales

Vidéos

de nos Partenaires

du par Guillaume Paour

La loi Girardin est très avantageuse pour les sociétés. Elle permet de contourner le plafonnement des avantages fiscaux jusqu’à 51 400€. Si vous ne bénéficiez pas du dispositif Girardin, il est encore temps de prendre vos dispositions ! Christian Muller de la société ADR Conseil vous livre ses conseils pour optimiser la fiscalité de votre société.

Comment fonctionne la loi Girardin par rapport au plafonnement des niches fiscales ?

Le législateur a mis en place en 2009 une notion de plafonnement des niches fiscales. Ce plafond concerne toutes les réductions et crédits d’impôt souscrits par le contribuable. En 2013, le montant du plafond est fixé à 10 000 € d’avantage fiscaux. En employant le dispositif Girardin, un investisseur peut prétendre à 51 400 € maximum, soit plus de cinq fois le montant légal “normal”.

Quels sont les investissements éligibles au dispositif Girardin ?

La loi Girardin concerne :

  • Les investissements immobilier en logement intermédiaire et logement social
  • Les investissements matériel pour les entreprises appelé aussi Girardin industriel

Attention : ces biens doivent être donnés en location pendant une durée minimum de 5 ans. Il convient également de prépayer son impôt et d’utiliser une société de portage. En tant qu’investisseur, vous réaliserez ainsi des bénéfices rapides. Les gains apportés par ce dispositif peuvent aller de 18 à 29 %.