Zoom sur la stratégie de diversification

Article

Management

du par Patrick Maurice

Votre activité connaît un ralentissement ou vous souhaitez tout simplement investir dans de nouveaux projets ? Adopter une stratégie de diversification peut être la solution. La diversification consiste à élargir son activité pour capter d’autres marchés. Cette méthode possède le double avantage de répartir les risques et de favoriser le développement de votre organisation. Zoom sur la stratégie de diversification et sur ce qu’elle peut apporter à votre entreprise.

Une stratégie de diversification peut prendre plusieurs formes

L’entreprise qui souhaite se diversifier peut être motivée par différentes raisons. En fonction de ses besoins, son choix pourra se porter sur l’un des stratégies suivantes.

La diversification concentrique ( ou liée )

Votre entreprise peut opter pour la diversification concentrique. Les nouvelles activités garderont un lien avec les anciennes (mêmes technologies, même réseau de distribution). Les effets de complémentarités sont d’autant plus positif.

Conseil EasyCompta : Il faudra toutefois faire attention au risque de dispersion des ressources et savoir gérer le nouvel ensemble.

La diversification conglomérale

A l’inverse, la diversification conglomérale implique l’absence de points communs entre les activités anciennes et nouvelles. Elle est caractérisée par une totale indépendance des activités. La logique poursuivie ici est d’ordre financière. Or aujourd’hui, les actionnaires basent leur rentabilité sur une logique industrielle ou commerciale en recherchant les effets de synergie, les économies d’échelles ( stratégie de spécialisation) ou encore une taille critique.

Cette méthode présente donc plusieurs avantages mais aussi des inconvénients :

Les avantages :

  • Etat de développement
  • Réduction des risques
  • Rentabilité accrue dues notamment aux économies d’échelles.

Les inconvénients :

  • Gestion difficile sur des activités sans aucun rapport
  • Une coordination difficile
  • Risque de dispersion des ressources financières.

Néanmoins, il existe une autre typologie de ces stratégies établie selon la finalité rechercher sur les différents marchés

La diversification de placement

A partir de ses excédents de liquidités, l’organisation peut investir sur d’autres marchés, c’est la diversification de placement. Elle se fera soit par prise de participation d’entreprises existantes, soit en créant une filiale, dans le but d’accroître encore la rentabilité financière du groupe.

La diversification de redéploiement

Votre entreprise pourra envisager le redéploiement lorsqu’un de ses produit arrivera au stade de maturité. L’objectif sera d’assurer la reconversion de l’entreprise dans le but d’obtenir un portefeuille d’activité équilibré.

La diversification de confortement

Pour les entreprises en difficulté, il existe également des stratégies adaptées. La diversification de confortement permet par exemple aux PME de maintenir leur avantage concurrentiel. L’ajout d’une activité complémentaire limite les nouvelles compétences à acquérir et contribue à l’obtention d’un effet de synergie.

La diversification de survie

Enfin, la diversification de survie peut également constituer une solution de secours. Son adoption est une contrainte dans la mesure où l’avenir de l’entreprise ne peut reposer que sur la conquête de nouveaux marchés. Cette stratégie s’opère par la recherche d’une nouvelle activité et se situe souvent dans le prolongement d’une diversification de redéploiment.