Immobilisation ou charge

Vidéos

Fiscal

du par Patrick Maurice


Immobilisation ou charge ? 

Vous avez réalisé des dépenses cette année ? Doivent-elles être affecté en immobilisation ou charge. Nous vous présentons ici la différence entre ces 2 natures de dépenses et surtout l’impact fiscal qui en découle, parfois source d’optimisation.

Une charge est déductible l’année de sa dépense

Les charges sont parfois appelés frais de structure ou frais généraux. A titre de définition, une charge est une dépense qui se caractérise par une consommation immédiate. Ainsi, pour illustrer nos propos, prenons l’exemple d’une entreprise qui a besoin de feuilles A4 blanches pour ses impressions. Elle va donc acheter des ramettes de papier. Cet achat est une charge. En effet, la première utilisation de papiers entraînera sa consommation. C’est la raison pour laquelle une charge est déductible l’année de son achat. En effet, la déduction de la charge est intégrale et immédiate pour le calcul du bénéfice imposable de l’année.

Une immobilisation est déductible sur plusieurs années

Une immobilisation est le contraire de la charge. Elle ne consomme pas à la première utilisation. Ainsi, en revenant sur l’exemple de l’entreprise, on suppose qu’elle a acquis un ordinateur, écran et imprimante pour une somme de 1.000 euros HT. Il s’agit d’un investissement dont la durée de vie est estimée sur 4 années. Cette acquisition se traduira sur le plan comptable par une immobilisation inscrite à l’actif du bilan. Cet investissement fera ensuite l’objet d’un amortissement sur 4 années pour constater l’usure du matériel. Ainsi, en supposant que l’on choisisse l’amortissement linéaire pour plus de simplicité pédagogique (l’amortissement dégressif serait sans doute mieux approprié), l’entreprise enregistrera une dotation aux amortissements de 250 euros chaque année.

immobilisation ou charge

Une tolérance fiscale 

Enfin, il est toléré qu’un investissement dans du matériel ou de l’outillage peut être passé en charges directement si la valeur est inférieure à 500 euros HT. Mais à une condition : il ne doit pas s’agir d’une première installation ou d’un extension complète d’activité.

Une info, besoin de renseignement. Contactez nous !